La ville de Neuchâtel

neuchatel

Promenade diagnostic, Serrières, septembre 2017 Photo Stefano Iori

La ville de Neuchâtel, capitale du canton, compte 33’700 habitants dont 7’600 (22,5%) ont 60 ans et plus. Située entre le lac et le Jura, la ville millénaire offre une extraordinaire qualité de vie : un centre-ville piétonnier, ses marchés, son architecture marquée par la pierre d’Hauterive d’une belle couleur jaune, son Université, des Hautes Ecoles, le Conservatoire et une offre culturelle allant du festival de films fantastiques (NIFFF) au Musée d’ethnographie, de l’Ensemble symphonique au théâtre expérimental, il y en a pour tous les goûts.

Politique vieillesse
En 2016, le Conseil général de la Ville (législatif) a adopté une politique vieillesse qui repose sur les principes généraux suivants :

  • Identifier les opportunités et les problèmes nécessitant une action des pouvoirs publics en tenant compte de la grande diversité des personnes âgées et donc de leurs besoins et y apporter des réponses adaptées ;
  • Développer une vision sociétale d’un vivre ensemble basé sur la solidarité, l’entraide et la mise en valeur des apports et compétences de chacun ;
  • Prendre en compte le vieillissement dans chaque politique sectorielle de la commune.

Ces principes se concrétisent en cinq axes visant à garantir la qualité de vie de tous les habitants :

  • Améliorer l’information et promouvoir une vision sociétale du vieillissement évitant la stigmatisation due à l’âge ;
  • Favoriser la participation active des aînés et promouvoir les rencontres intergénérationnelles et interculturelles ;
  • Augmenter l’offre de logements adaptés et à loyers modérés ;
  • Veiller au maintien de la mobilité des aînés et à l’accessibilité des services et commerces ;
  • Renforcer la promotion de la santé et la prévention.

Pour que cette politique se déploie et se concrétise, la collaboration entre les différents services de la Ville est essentielle, à l’image des promenades diagnostics qui réunissent habitants et employés communaux dans le but d’améliorer les conditions de «marchabilité» dans les quartiers. Plus largement encore, une politique vieillesse est l’affaire de tous, commune, associations, société civile, jeunes, suisses et étrangers car seule une approche intégrative peut réellement prévenir les risques de stigmatisation et d’isolement social.

A l’initiative de la Directrice du service de la santé, Mme la Conseillère communale Christine Gaillard, Neuchâtel a rejoint le réseau Villes amies des aînés en 2016 afin de bénéficier d’un lieu d’échange de projets et de pratiques. Elle y est représentée par la Déléguée aux personnes âgées, Mme Isabelle Girod

Lien internet: www.sante-ne.ch
Rapport politique en pdf (rapport 16-019 du 18-06-2016)
Rapports et autres objets